Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

immeuble

  • L'apprentissage hard core de la sérénité

    Il y a presque 2 ans de cela, nous avons choisi d'aller vivre près des arbres et des ptits zozios trouver le calme, la peace attitioude.

    Quelques mois plus tard, nous apprenions qu'un ravalement de façade avait été voté.

    Je suis partie en congé maternité espérant que ce ravalement aurait lieu avant la naissance de notre ange.

    Lors de ce premier congé maternité, j'ai expérimenté la folie du jardinage de nos amis les propriétaires.

    Tous les 15 jours, qu'importe le temps, qu'importe si la pelouse est grillée, c'est tondeuse, souffleuse et autres débrousailleuses. Et de temps en temps, une petite tronçonneuse.

    Notre ange est arrivée, puis partie, et Lapinette s'est installée à son tour. J'ai recommencé à espérer que le ravalement ait lieu avant sa naissance.

    Deux semaines après la naissance de Lapinette, nous apprenions que la fin des conflits était arrivée et que, oh, bonne nouvelle, cela commencerait au ... 1er septembre.

    Géographiquement, on peut dire que nous sommes le 1er immeuble de la résidence. Celui qui est le plus près du centre sportif, le plus près de la route, du passage à niveaux, des rails, etc ...

    Ca veut dire aussi quand il y a jardinage que la tondeuse commence devant chez nous. A 8h du matin, par conséquent.

    Ca veut dire aussi quand il y a ravalement que nous sommes le 1er immeuble à en subir les conséquences.

    Et un ravalement au 1er septembre, ça veut dire que les tronçonneuses sont passées il y a deux semaines abattre tous les arbres et arbustes autour de l'immeuble. A partir de 8h du matin pour nous petits chanceux.

    Ca veut dire aussi que depuis deux jours, y a des mecs qui montent des échafaudages à coup de marteau à partir de 8h du mat.

    Et qu'hier, c'était aussi le jour de tondeuse, et pour nous petits chanceux, à 8h du mat.

     

    Et puis parce que le Biscotte ne supporte plus que je me plaigne, ravalement de façade, ça veut dire ouvriers tout le temps présents donc bien fermer les voitures, les caves, les apparts et mettre les antivols sur les motos (non je ne fais pas de jugement, un chantier est un chantier), et installation de leurs mobiles homes sur 10 places de parkings. Déjà qu'y a la moitié du village qui vient se garer chez nous, je me demande comment on va faire cet hiver, on va s'empiler les uns sur les autres ?

     

    Là, tout de suite, ça se voit pas de trop, mais je suis HYPER ZEN.

    Ou de moins, je vais apprendre, ya  pas le choix je crois *soupir*.