Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jocelyn quivrin

  • Ca me gonfle

    Je m'étalais donc douloureusement en bonne et dûe forme après une magnifique échappée de ma roue avant sur une flèche de peinture blanche bien glissante.

    Ca saurait si les ingénieurs de la DDE pensaient un tant soit peu aux véhicules qui utilisent les routes avant d'utiliser ce genre de matière pour les marquages au sol voire carrément à penser à l'ergonomie des routes.

    Vaste débat.

    Jocelyn Quivrin se suicidait au volant de son bolide de compèt en voulant taquiner un pilier du tunnel de Saint-Cloud abandonnant lâchement sa gonzesse tout juste primipare d'un petit bébé de 8 mois dont il était le géniteur.

    Aucune comparaison possible entre les accidents.

    Mais le sentiment tenace que ma Lapinette vaut des parents beaucoup plus responsables que cet acteur belle gueule sans ciboulot.

    J'ai découvert que ma roue avant affichait 1 bar de pression. Je croyais tenir l'explication.

    Malheureusement, mon concessionnaire préféré m'informa qu'en circuit, on baissait justement volontairement la pression pour que le pneu accroche mieux le bitume. Failed.

    75€ plus tard pour une pauvre vidange, une purge de frein et du resserrage de boulons en règle, une journée passée sur une pauvre bouse en plastique à la courroie qui fait schlak-schlak et la coque qui manque de se démonter à chaque nid-de-poule et en plus j'ai kiffé ça (22 ans et beaucoup moins de soucis, nostalgie quand tu nous tiens), je repartais plus confiante.

    Je n'ai pas revu mon ami Mario qui voulait racheter ma grosse moto, mais si ça se fait, je braque une petite banque, et je m'achète un déambulateur pour aller au boulot, oh oui jetez-moi des pierres.

    Parce que je suis trop vieille pour ces conneries.

    Et parce que ma Lapinette, je l'aime beaucoup trop.