Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lorie

  • Il suffit d'un rien

    pour égayer une journée.

    J'ai une tendance affreuse à m'inquiéter pour rien et pour tout.

    Et quand j'ai réalisé qu'il y avait un blogueur qui avait disparu et qui ne donnait plus de nouvelles depuis juillet, j'ai imaginé le pire.

    Comme je n'avais pas son mail, j'ai posté un comm et puis pas de réponse.

    Et puis là, en regardant pour une fois, les provenances des gens sur mon blog, je l'ai retrouvé le ptit coquin.

    Et en fait, ça a l'air d'aller plutôt pas mal pour lui.

    Du coup, chui contente.

    Nan mais zut, je suis tellement morbide que j'ai cru qu'il était mort. Faut pas me faire ça à moi. Je sais que c'est que de l'internet mais quand même, on partageait une grande passion commune pour Lorie. Faut pas déconner avec ça quand même.

     

    http://www.deezer.com/listen-545583

  • J'ai le cerveau en compote

    C'est Sophie qui m'a obligé et qui va arrêter tout de suite d'essayer de faire sortir mon neurone de son hibernation. C'est beaucoup trop fatigant.

    Alors je m'excuse pour la suite.

    Protersh : par opposition aux pro torche, les protersh prônent l'abstinence de toute boisson alcoolisée pour éviter justement d'être torché, ce qui n'est pas beau à voir.

    Coppowsi : Plat d'origine indéterminé consistant à hâcher de la coppa d'Italie du Nord avec n'importe quel ingrédient. Cela donne une composition de coppa appelée Coppowsi car elle a été démocratisée par un Russe.

    Mishin : Façon personnelle d'appeler ses propres attributs mammaires chez les fans de Mme Sarfati entre 22 et 27 ans et demi. Utilisé régulièrement pour repousser le mâle trop entreprenant : "Hey, touche pas à mishin ou je te fais avaler ta kippa".

    Frogr : Danse initiée par John Fogerty après l'ingestion d'un très grand nombre de litres de bières. Comme il rotait en rythme de la chanson, sa danse fut baptisée Frogr.

    Mogra : Pilule contraceptive nouvelle génération qui, dès l'autorisation de sa commercialisation, permettra de bloquer l'ovulation par l'ingestion d'aliments à forte teneur lipidique. Mogra étant l'abréviation de More Gras. Au cours du cycle mensuel, plus la femme ingérera de McFlurry KitKat nappage chocolat ou de kebabs from El Riad, plus l'excédent de graisse sera transformé en contraceptif. Ce sera la nouvelle ère des pilules contraceptives amincissantes à l'opposé des actuelles souvent accusées de prise de poids.

    Ockli : Façon d'acquiescer par les personnes portant un piercing à la langue du côté de Nice. "Tu viens chez Brice ce soir ?" "Ockli".

    Ching : Bruit caractéristique d'un kit chaîne distendu de plus de 30000km. Dis donc, ta brêle fait ching signifie donc qu'il devient urgent d'aller changer le kit chaîne si on ne veut pas se vautrer.

    Comati : Etat de choc suite à l'annonce d'une nouvelle aussi importante que le mariage de Lorie et David Douillet. J'en suis toute comati.

    Hundol : Hormone découverte au 4ème siècle de notre ère par Hugo l'Ostrogoth qui venait de se faire tabasser par Attila. Il avait très très mal et déclarait être tout hundolori. Ses recherches l'amenèrent à la conclusion qu'être tabassé par un Hun entraînait la sécrétion de l'Hundol, particulièrement fourbe sur le haut du crâne, pouvant même jusqu'à causer la mort.

    Chemini : Concept vestimentaire désignant une chemise beaucoup trop courte laissant dépasser le nombril. Nombre de cagoles percées l'utilisaient dans les soirées plage des années 90 associée à un short en jean frangé.

  • Teasing couture : ça avance

    DSCN3607.JPG
    DSCN3608.JPG

    Ce n'était pas prévu de finir les coussins en premier.

    Sauf que j'ai des problèmes de machine ou de fil, enfin de compatibilité entre les deux je suppose, et pour continuer à avancer le projet tout en admettant des fourberies de ma machine, j'ai fait les coussins car les coutures sont invisibles.

    En fait, c'était pas prévu du tout de faire les coussins car dans mon calcul de métrage de tissu, je les avais oublié, tête de linotte que je suis.

    Mais bien évidemment, a contrario de la laine où je me retrouve toujours à devoir faire des rayures sur les manches avec une autre laine, le tissu, j'en achète toujours un peu trop (voire carrément trop pour ma robe).

    Donc j'ai eu de quoi faire les coussins.

    Mais je n'ai pas fait QUE ça quand même puisqu'il ne me reste presque plus 5 semaines pour finir ma todo list de ouf malade.

    Le gros tas qu'on voit donc sur la photo est la housse, il lui manque les ourlets (deux fois 1,90m et deux fois 1,40m ce qui nous fait 5,60m de couture, je crains sérieusement pour la santé mentale de ma machine et la mienne par de là-même, ahem) et j'ai aussi fait le bas de caisse, il lui manque 2 scratchs (je crois que ma machine n'aime pas coudre du scratch, d'ailleurs pourquoi ils ne vendent que du scratch en plastique et pas en tissu, ok les picots ça doit être du plastique mais le reste ça pourrait être incrusté dans du tissu nan ? en tout cas, ça serait vachement plus sympa à piquer).

    Et j'ai aussi commencé à écrire la procédure de réalisation de cette housse, oui bon ok c'est le plus facile mais quand même, je m'aime (un peu) (des fois).

    N'empêche que, ça va pas être super joli la nouvelle housse par rapport à l'ancienne, hein ?

     

    SI, SI.


    D'ailleurs, Lorie confirme, je viens de l'avoir sur Pidgin, elle était trop flattée des compliments sur ses talents d'actrice alors elle m'a complimentée pour mes talents de couturière.

    SI, SI.

    Tsssss.