Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

otite

  • Je l'avais dit

    Que septembre serait moisi.

    Bon je me suis pété le dos. A une semaine du déménagement, top cool. Je vais donc faire un baptême ostéopathique, on verra ce que ça donne. Je reste sceptique.

    La Lapinette a recommencé ses rhino-otites habituelles. La sentence est tombée. Elle doit passer à l'hosto enlever les végétations et poser des yoyos. Je sais que c'est pour son bien. Mais bon, j'aime pas trop qu'on fasse du mal à ma Lapinette. En plus, elle va devoir s'absenter de la crèche, donc il faut faire venir la MC pour la garder. Et puis, elle va être privée de piscine pendant des mois. C'est la loose.

    Je crois aussi que Secret Story s'essoufle. On voit trop tout ce que la production manigance. Mais ce qui est formidable, c'est que les habitants continuent à tout se mettre sur le dos alors qu'ils ne sont que des pantins. Et puis, moi, un mariage au bout de deux mois, ça ne me choque pas plus que ça. Les BP se sont bien mariés au bout de 3 mois. Et le Biscotte et moi-même avons bien habité ensemble au bout de 3 semaines.

    D'ailleurs ça m'énerve bien tous ces gens qui croient qu'il faut attendre pour être sûr. Dans la vie, on est sûr de rien, alors pourquoi attendre au risque de se perdre et de perdre du temps ? Surtout qu'à force d'attendre, on se rendra compte qu'on a plus le temps, alors on se dépêchera et c'est sans doute là qu'on fera des conneries. Alors ouais un bébé avec quelqu'un qu'on connait depuis peu, ben du moment qu'il est élevé correctement avec de l'amour, il sera autant heureux qu'un bébé qui naît après des années de tergiversation pour finir par voir ses parents se déchirer, être malheureux et se séparer comme tout bon couple du 21ème siècle où l'espérance de vie atteint les 80 balais.

    Enfin ce que j'en dis, c'est qu'il faut arrêter de se prendre la tête. A entendre quotidiennement tous ces trentenaires célibataires qui tournent autour de moi, à croire que je ne connais que ça, qui rédigent limite un cahier des charges de l'être qui aura un jour la chance de vivre avec eux, ça me fait bien rire. Faut redescendre sur terre. Si tu testes pas, tu ne peux pas jauger la marchandise. Alors oui, des fois, et bien souvent ça fait mal. Mais n'est-ce pas dans la douleur qu'on avance ?

    En spécial dédicace à Mamour, le prochain qui parle de future grossesse et encore plus de seconde grossesse (laisse moi rire jaune), j'y éclate sa djeule à coups de bistouri et d'amygdales crevées. Ce n'est pas parce que j'achète un appart, un 3/4 pièces de surcroît, qu'il faut croire que je vais retirer mon stérilet fissa. Faudrait pas déconner trop souvent.

    Pour finir, j'ai peut être passé l'âge d'être rancunière à mort, mais j'ai aussi passé l'âge de me faire poser des lapins. J'adore le lapin, en gibelotte surtout, mais se geler les miches sur une terrasse pendant 3/4h quand t'as 20 ans, finalement c'est l'apprentissage de la vie. Quand t'as 30 ans et un ptit bébé de 16 mois avec toi, j'aimerais qu'elle attende avant d'apprendre la vie. Surtout quand elle vient de se taper une heure d'aire de jeux en région parisienne où les parents sont plus mal élevés que les gosses, et que les gosses la rejettent car elle est trop petite et qu'elle parle pas. Mais c'est surtout la faute des parents qui éduquent (là je ne suis pas bien sûre du terme) à coup de les bébés sont des objets, on les caresse et on leur fait des bisous et on les casse pas, parce que c'est fragile, alors du coup on ne joue pas avec. Je suppute même que ses mêmes parents enferment leurs gosses jusque deux ans, pour ensuite les lâcher en liberté assoiffés de conneries et de méchanceté. Genre à 16 mois, t'as pas le droit de faire du toboggan. Trop dangereux, tu parles.

    Menfin octobre sera aussi pourri puisque l'opération de Lapinette sera en début de mois. Et une grosse pensée envers Carcajou et sa maman.

  • Quoi de neuf, docteur ?

    C'est lundi et il fait gris.

    Vendredi soir, j'ai fait une séance très intéressante chez le PTH, où j'ai participé à un jeu de rôle en prenant tour à tour chacune des mes personnalités qui ne s'entendent pas entre elles. Il paraît que selon une théorie dont j'ai oublié le nom, l'être humain aurait 5 personnalités. Nous en avons défini 3 qui déjà ne rentrent pas dans moi sans se fighter. Nous ne les avons pas nommé le corps, la conscience et le cerveau mais ce n'est pas loin.

    C'est incroyable finalement comme un blog est vraiment une séance de psychothérapie à part entière, peu importe le ton qu'on lui donne, il est révélateur de l'état d'esprit que l'on souhaiterait avoir ou celui derrière lequel on veut se cacher. Et souvent, en me relisant, je me comprends, je retrouve exactement l'état dans lequel j'étais au moment où j'ai écris ces lignes.

    Pour chasser les idées noires, je suis repartie dans ma frénésie de shopping, il faut dire que la Lapinette refusant de faire la sieste pour cause de canine perçante, il fallait bien la balader. Des chaussures, un gilet et un sac à main plus tard, je rentrais épuisée me collant les écouteurs sur mes oreilles sourdes d'otite perdurante pour écrire mes deux premières lettres de motivation. Il en faut six. A l'heure actuelle, j'en ai fait le brouillon de quatre. Ouais c'est la loose.

    Pour me détendre, j'ai joué à la blogueuse fashion modasse auto-centrée, et faut dire que je me suis bien marrée, c'est quand même pas facile facile quand on est seule (j'avais envoyé la Lapinette au supermarché avec son père, la deuxième incisive faisait son chemin aussi). Bientôt les photos dignes de paraître chez Madison & Jennifer. Au moins.

    Nous avons enchaîné sur un dimanche sportif, piscine avec la Lapinette pour la fatiguer pour la sieste, boeuf bourguignon et Gaillac Sébastien Chabal, promenade de la Lapinette, préparation des repas du soir de la Lapinette sous la haute surveillance du Biscotte (semoule micro ondes, tomates micro ondes, aubergines micro ondes, mixeur, lait infantile, congélateur).

    Vu la température extérieure aujourd'hui, je n'ai pas tenté mes nouvelles chaussures mais j'arbore fièrement mon nouveau Lamarthe (-15% au Printemps avec le Grazia offert) qui vient de remplacer mon sac besace vintage La Redoute 2005 20€ dont 1€ à l'Unicef qui s'est achevé tout seul vendredi dernier. D'ailleurs, je viens donc de découvrir Grazia que j'avais jeté négligemment dans mes sacs de shopping au rayon papier chiottes type Biba/Cosmo. Et en réalité, je le trouve au niveau d'un Elle mais mois élitiste. Vu que mon abonnement à Elle est expiré depuis plus d'un mois, si quelqu'un a une réduc sur l'abo annuel Grazia, je suis preneuse.

    Dans les choses moins futiles, j'ai enfin pris rdv chez un ophtalmo et chez Cake pour la suite de mon otite. Tiens faudrait aussi que fasse une coupe, je vais appeler Franck (Provost). Penser à m'acheter un agenda.

  • Mais si je suis là

    Mais en fait non.

    Parce que je vais aller retrouver la Lapinette pharyngitée double otitée, combo jackpot !

    Et pis parce que je n'ai absolument rien à glander ici et que j'en ai un peu marre de chercher un emploi depuis ce midi. Sachant que l'observation du marché de l'emploi actuel me fait dire qu'il faut démissionner et chercher au dernier moment pour être disponible de suite.

    En attendant une petite question de la plus haute importance :

    Où trouve-t-on des soutifs potables ?

    H&M, Gemo et consort, ça se pète en un rien de temps.

    Undiz et autres cheaps consorts, c'est vraiment de la merde.

    Etam, je n'ai pas les seins coniques, ça ne rentre pas.

    Dim, feu mon chouchou, s'est emballé cette année à ne proposer que ses soutifs cosmiques tous moulés dans un espèce de plastique textilisés et coupé au ciseau cranteur. Je hais les soutifs moulés. Dans le bon vieux temps, y avait des coutures partout et c'était bien pour une bonne raison.

     

    bon celui qui me dit Playtex, il sort.

    Nan mais.

    Tchô.