Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

psychothérapie

  • Méditations

    "La technique psychothérapeutique implique les trois processus suivants :

    1° libération du refoulement et évolution de la prise de conscience, au cours de la réintégration symbolique des stimuli liés à l'anxiété;

    2° diminution de l'anxiété par un contre-conditionnement, en associant les stimuli qui provoquent l'anxiété à la réaction agréable propre à la situation thérapeutique. (Il est nécessaire que cette situation ait un caractère social.)

    3° Rééducation facilitée par le psychothérapeute, qui aide le patient à formuler des buts rationnels et à concevoir des méthodes de conduite pour les atteindre."

    Honteusement copié/collé d'un article de Madeleine Jompolsky.

    Non, enfin oui, je vais me féliciter d'être enfin arrivée à bout de cet article, ceci voulant dire que théoriquement je vais enfin rédiger mon tout premier devoir obligatoire de fac de psycho et l'on est prié de ne pas commenter les deux mois de retard que je viens de me prendre dans la face, rien n'est dramatique, on s'en sortira, ahem, mais tout ça pour dire que si certains pouvaient enfin libérer leur refoulement, ça ferait des vacances à tout le monde, et ceci n'est que la première étape vers la libération, c'est peut-être le passage le plus difficile mais bordel, ça devrait être obligatoire pour tout le monde, non ?

    Mais je ne suis que joie et petits oiseaux gazouillants depuis que je viens d'apprendre que les examens de juin se situeront dans le sud de Paris, ouais, dans un endroit civilisé, youhouh !!!!

    Tchô les poussinets libérés.

  • Quoi de neuf, docteur ?

    C'est lundi et il fait gris.

    Vendredi soir, j'ai fait une séance très intéressante chez le PTH, où j'ai participé à un jeu de rôle en prenant tour à tour chacune des mes personnalités qui ne s'entendent pas entre elles. Il paraît que selon une théorie dont j'ai oublié le nom, l'être humain aurait 5 personnalités. Nous en avons défini 3 qui déjà ne rentrent pas dans moi sans se fighter. Nous ne les avons pas nommé le corps, la conscience et le cerveau mais ce n'est pas loin.

    C'est incroyable finalement comme un blog est vraiment une séance de psychothérapie à part entière, peu importe le ton qu'on lui donne, il est révélateur de l'état d'esprit que l'on souhaiterait avoir ou celui derrière lequel on veut se cacher. Et souvent, en me relisant, je me comprends, je retrouve exactement l'état dans lequel j'étais au moment où j'ai écris ces lignes.

    Pour chasser les idées noires, je suis repartie dans ma frénésie de shopping, il faut dire que la Lapinette refusant de faire la sieste pour cause de canine perçante, il fallait bien la balader. Des chaussures, un gilet et un sac à main plus tard, je rentrais épuisée me collant les écouteurs sur mes oreilles sourdes d'otite perdurante pour écrire mes deux premières lettres de motivation. Il en faut six. A l'heure actuelle, j'en ai fait le brouillon de quatre. Ouais c'est la loose.

    Pour me détendre, j'ai joué à la blogueuse fashion modasse auto-centrée, et faut dire que je me suis bien marrée, c'est quand même pas facile facile quand on est seule (j'avais envoyé la Lapinette au supermarché avec son père, la deuxième incisive faisait son chemin aussi). Bientôt les photos dignes de paraître chez Madison & Jennifer. Au moins.

    Nous avons enchaîné sur un dimanche sportif, piscine avec la Lapinette pour la fatiguer pour la sieste, boeuf bourguignon et Gaillac Sébastien Chabal, promenade de la Lapinette, préparation des repas du soir de la Lapinette sous la haute surveillance du Biscotte (semoule micro ondes, tomates micro ondes, aubergines micro ondes, mixeur, lait infantile, congélateur).

    Vu la température extérieure aujourd'hui, je n'ai pas tenté mes nouvelles chaussures mais j'arbore fièrement mon nouveau Lamarthe (-15% au Printemps avec le Grazia offert) qui vient de remplacer mon sac besace vintage La Redoute 2005 20€ dont 1€ à l'Unicef qui s'est achevé tout seul vendredi dernier. D'ailleurs, je viens donc de découvrir Grazia que j'avais jeté négligemment dans mes sacs de shopping au rayon papier chiottes type Biba/Cosmo. Et en réalité, je le trouve au niveau d'un Elle mais mois élitiste. Vu que mon abonnement à Elle est expiré depuis plus d'un mois, si quelqu'un a une réduc sur l'abo annuel Grazia, je suis preneuse.

    Dans les choses moins futiles, j'ai enfin pris rdv chez un ophtalmo et chez Cake pour la suite de mon otite. Tiens faudrait aussi que fasse une coupe, je vais appeler Franck (Provost). Penser à m'acheter un agenda.