Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

régime

  • Jelly yeah baby

    jelly.JPG

    Que vois-tu Lustucru ?

    Un joli petit bébé qui fait calin à son doudou dans les bras de sa maman ?

    Trop positif.

    Nan, nan. Ce que l'on voit bien, c'est le jelly beurk bidou post grossesse(s).

    Maintenant je sais pourquoi je hais qu'on me prenne en photo.

    Le plus inquiétant c'est de se dire que je ne fais "que" 56 kilos pour 1m66. Donc, j'ai envie de dire, correct quand même hein ?

    Mais où sont passés mes muscles et ma tonicité HEIN ???

     

    Je ne vois qu'un moyen.

    En septembre, il faut que je déménage du 3ème sans ascenseur à un 4ème sans ascenseur.

    Alors croisez vos doigts pour que la proposition aboutisse, mes choupinous.

    Et je vous parlerais de mon futur 3/4 pièces de 72m2 à 150m de là où j'habite actullement.

    En vous remerciant.

  • Les bonnes résolutions

    Je crois que je n'ai jamais du faire une seule résolution de début d'année depuis que je suis née.

    Car évidemment pour moi, passer du 31 au 1er, c'est passer d'un jour à l'autre.

    Donc là, mes bonnes résolutions sont juste ce que j'ai entrepris depuis mi-décembre quand j'ai frappé à la porte du docteur Mamour et du PTH pour dire : "euh les gars, là, je crois que je ne vais pas bien".

    Comme je suis plutôt une rapide de l'esprit (enfin de mon esprit), la psychothérapie commence déjà à porter ses fruits, et je vois bien que le fond du problème en ce moment, c'est le travail.

    On peut se cacher derrière des excuses bidons de trajets trop longs, de pressions hiérarchiques trop fortes, il n'en résulte pas moins que PDY n'est pas ma vocation à long terme. Et que de vocation, je n'en ai point.

    Durant ces dernières semaines, j'ai songé à devenir dans le désordre vendeuse à temps partiel au Printemps, acheteur, acupuncteur, psychothérapeuthe, etc ...

    On peut dire que je suis perdue. Oh oui.

    Et le docteur Mamour, avec qui je dois le concéder, on commence à bien se comprendre, m'a demandé pourquoi je ne chercherais pas le boulot que je sais faire mais en fixe et près de chez moi, tout simplement.

    C'est vrai que l'expérience récente de mon entretien pour bosser dans la "vegetal cosmetology" m'avait nettement refroidie.

    Et quand au bout de 5 heures de présence ici, je tournais à rond à ne pas vouloir bosser, j'ai refait le tour des sites monstremploi. Et l'annonce de la "vegetal cosmetology" qui est toujours présente. J'ai alors ré-entendu ces gens qui me disaient que les cabinets de recrutement ne faisaient suivre que les CV dont ils avaient envie sans forcément prendre en compte les souhaits de leur client.

    Alors aujourd'hui, j'ai envoyé mon CV directement au DRH de la "VC" (vegetal cosmetology, je ne vais pas le répéter tout le temps) car évidemment j'avais son nom donc j'ai inventé son adresse email et ça a marché.

    Ce n'est peut être qu'un petit pas sur ma réflexion professionnelle mais c'est déjà ça.

    Et sinon grâce ou à cause de la dépression, j'ai perdu deux kilos et j'ai jeté tous mes vieux jeans que j'ai déclaré trop petits et maintenant je flotte dans les nouveaux.

    Autre résolution : refaire du sport régulièrement.

    Juste comme ça, et non pas parce qu'on est en janvier, juste pour moi.

  • Là tout de suite

    en fait

    je suis déprimée.

    Parce que j'ai voulu refaire un tour de mes pantalons et autres joyeusetés que l'on se met sur le fessier.

    Et sache que le bermuda que j'ai acheté en septembre dernier (remember déjà en sortie de grossesse), et que je n'ai donc jamais mis mais qui à mon bon souvenir se fermait sinon je l'aurais renvoyé, je ne peux absolument pas le fermer.

    Donc on va faire la théorie de l'oeuf (fermer les yeux et crier très fort "j'ai chaud, je suis dans un oeuf") et croire très fort que l'on ne possède que deux pantalons en tout et pour tout et que ça suffit amplement bien.

    Et peut-être m'acheter un jean quand même.

    Ras le popotin de mettre tout le temps le même et de passer ma journée en culotte quand il sèche après lavage.

    Parce que maintenant que je suis redevenue une vraie motarde, il faut bien que je remette du jean.

     

    Plus tard, je causerais sans doute théâtre ou comment la FPS m'a fait économiser 4 points sur mon permis, moto et mécanique ou comment le Biscotte ne respecte vraiment rien, et crèche ou comment réaliser que son enfant est vraiment le mieux de tous les petits bébés.

     

    Mais là, faut que je mange (même si ce n'est pas conseillé par mes pantalons) et que j'aille faire les courses (pour entretenir la brioche du Biscotte).

    Et pour ceusses qui se posaient la question, oui la Lapinette dort en ce moment. Vu l'intelligence qu'elle est en train de se fabriquer, au moins je suis sûre qu'elle ne fera pas de télé-réalité, c'est déjà ça de gagné.