Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

spasfon

  • Le dernier trimestre de l'Espoir

    Au cours d'un mail, il est une phrase la plus magnifique que l'on m'ait dite depuis très longtemps.

    "As-tu pensé aux heures de bonheur, lorsqu’un regard réellement sincère montera vers toi avec un filet de bave aux lèvres et dira dans un sourire « aahhhreuuuuh » ?"

    Cette phrase ne provient pas d'un ami très proche ou d'un membre de ma famille, et c'est peut-être cela qui fait que je la trouve encore plus belle. Des fois, je relis cette phrase pour garder l'espoir et pouvoir continuer tranquillement.

    Parce que depuis hier, j'étais allongée à ne plus pouvoir manger à avoir mal au bide. J'ai englouti 12 Spasfon sur la journée et ce matin, je me suis fait engueulé par les médecins. Franchement, qui est déjà mort d'une over-dose de Spasfon hein ? Bref, je rappelle à toutes fins utiles que la dose journalière ne doit pas dépasser 6.

    Le bonhomme Michelin ayant validé la très bonne santé de ma Lapinette, il m'a envoyé fissa chez Barack Obama pour mon mal de bide.

    Je cumule donc à ma grande joie des spasmes intestinaux (Spasfon 6 MAXIMUM par jour), des douleurs ligamentaires utérines (Magnésium + Vitamine B6 6 par jour) et des contractions de Braxton Hicks (ah ben là on peut rien faire c'est dommage hein).

    En résumé, j'ai bel et bien mal au bide et je dois rester un max dans mon lit.

    Mais je songe très fort à ce regard réellement sincère vers moi avec un filet de bave aux lèvres qui dira dans un sourire "aahhhreuuuuh", *hope*.